Des innovations technologiques foisonnantes

Un rêve enfin réalisé, Terrafugia Transition, la voiture qui vole

Un nouveau concept de voiture avion,
nommé Terrafugia Transition

Un concept de « voiture avion » nommé Terrafugia Transition avait initialement été dévoilé en 2009, trois ans après la création de l’entreprise en 2006, société américaine Terrafugia, du latin « Fuir la Terre » dans le but de produire la première voiture qui vole… et ainsi réaliser un rêve de bien des générations d’enfants. À présent, l’entreprise annonce avoir mis la Transition en production pour un prix de vente de 279 000$ (215 000 €). Le véhicule se déplace à 105 km/h sur route et à 185 km/h dans les airs. Dans ce dernier cas, il lui faut déployer ses ailes de 8 mètres et s’élancer sur une piste de décollage de 500 mètres.

Une tablette contrôlée par la pensée chez Samsung

samsung tablette pensee
La technologie n’a pas de limites, et les fabricants refusent de se limiter à ce qu’ils proposent déjà depuis plusieurs années comme les interfaces à contrôle tactile, gestuel et vocal, la prochaine interface en vue chez les fabricants sera la pensée. C’est sur ce terrain que Samsung a annoncé travailler actuellement. De la HD à la 3D vers l’ultra HD, ou du tactile au contrôle vocal, gestuel vers la pensée, tous souhaitent révolutionner notre façon d’interagir avec nos dispositifs.

Les chercheurs de la firme Samsung en association avec le professeur Roozbeh Jafari de l’Université du Texas travaillent ainsi actuellement au développement d’une tablette pilotée par EEG (Electro encéphalogramme). Samsung souhaite être parmi les premiers à proposer quelques fonctionnalités basées sur le contrôle mental pour une prochaine gamme de tablettes numériques. Un réseau d’électrodes est ainsi positionné sur le crâne d’un utilisateur pour en capter l’activité cérébrale et être retranscrit sous forme de commande par un ordinateur. Cette technique déjà utilisée dans le milieu médical pour permettre à des patients souffrant de troubles moteurs d’interagir avec des dispositifs électroniques représente, selon Samsung, l’avenir de l’interface homme – machine.

Actuellement au début de son développement, le système est très loin de se présenter sous une forme commercialisable. Les tests menés sont pour autant déjà concluants puisqu’il est possible d’allumer et d’éteindre la tablette simplement par la pensée, mais également de lancer des applications et de naviguer parmi un ensemble de titres dans une application musicale. Le gros du travail consistera à la réalisation d’un dispositif compact permettant de capter les ondes cérébrales pour lui permettre de se présenter différemment des réseaux de câbles et du casque actuellement utilisé. A savoir si les pensées seront, comme pour Siri et Google Now, collectées et stockées par Samsung pour analyse, c’est un débat qui ne manquera pas de faire surface d’ici quelques années quand la technologie sera proposée au public.


Retour au portail RevueNews

La Vie au quotidien
Pourquoi pas !
Catégories
Archives