Des innovations technologiques foisonnantes

Un rêve enfin réalisé, Terrafugia Transition, la voiture qui vole

Un nouveau concept de voiture avion,
nommé Terrafugia Transition

Un concept de “voiture avion” nommé Terrafugia Transition avait initialement été dévoilé en 2009, trois ans après la création de l’entreprise en 2006, société américaine Terrafugia, du latin “Fuir la Terre” dans le but de produire la première voiture qui vole… et ainsi réaliser un rêve de bien des générations d’enfants. À présent, l’entreprise annonce avoir mis la Transition en production pour un prix de vente de 279 000$ (215 000 €). Le véhicule se déplace à 105 km/h sur route et à 185 km/h dans les airs. Dans ce dernier cas, il lui faut déployer ses ailes de 8 mètres et s’élancer sur une piste de décollage de 500 mètres.

Jumpy, une montre connectée multifonctions
ciblant les 5-8 ans.

montre-connectee-jumpy-25

Une montre connectée spécialement pensée pour les enfants, un projet Jumpy lancé sur Kickstarter.

Une campagne de financement vient d’être lancée par la société Jumpy sur le site Kickstarter. L’objet est promu comme un moyen d’apporter davantage d’interactions au sein du foyer avec un appareil multifonction ciblant les 5-8 ans.

La montre Jumpy est compatible avec iOS et Android et dispose d’une dalle de 1,6 pouce. Le système est composé de trois niveaux :
– une horloge,
– un chien faisant office de tamagotchi,
– un écran présentant les diverses applications.
Le cadran est détachable et peut venir se greffer à une panoplie de bracelets colorés. La société propose des interfaces de programmation ainsi qu’un kit de développement pour enrichir l’écosystème de Jumpy et multiplier ses fonctionnalités.

L’enfant sera en mesure d’envoyer des messages, smileys ou croquis directement à ses parents équipés d’un smartphone iOS ou Android ou directement aux autres détenteurs d’une autre montre Jumpy. La smartwatch se positionne par ailleurs comme un outil permettant de surveiller l’activité physique de ses enfants ainsi que ses déplacements.

La société a signé divers partenariats avec des éditeurs iOS et Android, pour obtenir diverses interactions entre les applications et la montre. Cette dernière se transforme par exemple en scanner, en une manette de jeu similaire au Nuk de la Wii ou en une télécommande permettant de contrôler le déplacement d’un objet via Bluetooth.

L’aventure de Jumpy a commencé au mois de juin. Après une phase rythmée d’études marketing et de développement logiciel, la société entend lever 100 000 dollars pour continuer la production de divers prototypes. L’objectif est de commercialiser Jumpy en avril 2015.

Pour l’heure la société a réussi à lever plus de 50 000 dollars auprès de 183 participants et il lui reste trois semaines pour atteindre le financement de sa campagne.

Retour au portail RevueNews

La Vie au quotidien
Pourquoi pas !
Catégories
Archives