Des innovations technologiques foisonnantes

Un rêve enfin réalisé, Terrafugia Transition, la voiture qui vole

Un nouveau concept de voiture avion,
nommé Terrafugia Transition

Un concept de « voiture avion » nommé Terrafugia Transition avait initialement été dévoilé en 2009, trois ans après la création de l’entreprise en 2006, société américaine Terrafugia, du latin « Fuir la Terre » dans le but de produire la première voiture qui vole… et ainsi réaliser un rêve de bien des générations d’enfants. À présent, l’entreprise annonce avoir mis la Transition en production pour un prix de vente de 279 000$ (215 000 €). Le véhicule se déplace à 105 km/h sur route et à 185 km/h dans les airs. Dans ce dernier cas, il lui faut déployer ses ailes de 8 mètres et s’élancer sur une piste de décollage de 500 mètres.

Google vient de lancer son prototype de voiture sans chauffeur dans les rues de Californie

voiture sans chauffeur de Google

Dans le domaine de voiture sans chauffeur, Google a acquis ces dernières années une expérience sans précédent. La société a annoncé en mai dernier, avoir franchi le cap du million de miles (plus de 1,6 millions de Km) sans accident responsable.

Suite à ces résultats, la société a donc décidé à franchir un nouveau cap, et de lancer son nouveau prototype, bien éloigné des précédentes Lexus, dans les rues de Californie. Ce nouveau véhicule est de très petite taille, et ses capteurs sont maintenant bien moins visibles si ce n’est ce chapeau ressemblant furieusement à un gyrophare. Ces véhicules vont donc arpenter les rues afin de continuer à acquérir expérience et fiabilité. Ils seront toutefois limités en vitesse aux alentour de 40 Km/h une vitesse qui les réservera aux milieux urbains.

Il est a signaler que les ambitions futures ne manquent pas. C’est ainsi que la société Uber, dont vous avez très souvent entendu parler dans l’actualité, investit beaucoup dans ce domaine maintenant. Si cette société cherche aujourd’hui à se mettre en concurrence avec les Taxi et à proposer un service de mise en relation entre chauffeurs et personnes à transporter, ce qu’elle vise à plus long terme est de se faire une place entre les personnes voulant être transportées et de futurs véhicules totalement automatiques qui tourneront sans relâche entre deux pleins d’énergie pour transporter des personnes d’un point A à un point B.

La profession de « chauffeur de taxi » menacée

Si la profession de chauffeur de Taxi est aujourd’hui menacée, elle risque tout simplement de disparaître dans un avenir moins lointain que certains ne le pensent. Il y aura bien entendu d’autres professions qui vont cesser d’exister dans la foulée. Cela va de celle de pilote de ligne à celle de coursier. A bien plus longue échéance ce sera peut-être même la notion de voiture particulière dans les agglomérations qui sera malmenée.

Pourquoi acheter une voiture utilisée seulement quelques heures par jour ou par semaine si l’on peut avoir à sa disposition à tout moment un véhicule pour nous transporter ?

Retour au portail RevueNews

La Vie au quotidien
Pourquoi pas !
Catégories
Archives