Des innovations technologiques foisonnantes

Un rêve enfin réalisé, Terrafugia Transition, la voiture qui vole

Un nouveau concept de voiture avion,
nommé Terrafugia Transition

Un concept de « voiture avion » nommé Terrafugia Transition avait initialement été dévoilé en 2009, trois ans après la création de l’entreprise en 2006, société américaine Terrafugia, du latin « Fuir la Terre » dans le but de produire la première voiture qui vole… et ainsi réaliser un rêve de bien des générations d’enfants. À présent, l’entreprise annonce avoir mis la Transition en production pour un prix de vente de 279 000$ (215 000 €). Le véhicule se déplace à 105 km/h sur route et à 185 km/h dans les airs. Dans ce dernier cas, il lui faut déployer ses ailes de 8 mètres et s’élancer sur une piste de décollage de 500 mètres.

Plus de fautes de grammaire et d’orthographe,
avec Lernstift: le stylo numérique

Lernstift, le stylo numerique

Lorsque l’on parle de stylo numérique, jusqu’à maintenant la première idée qui vient en tête est celle proposée par Livescribe : un stylo normal qui permet de récupérer les tracés sur un PC sans fil.

Régulièrement, une entreprise s’essaie à vouloir faire passer le stylo dans le monde numérique, et si pour beaucoup d’entre elles, les essais se sont conclus par des stylos permettant d’écrire sur un écran, le Lernstift opte pour une orientation tout autre.

Le Lernstift reprend le procédé dans une tout autre optique, celle de corriger les fautes d’orthographe et de grammaire , ou du moins de servir d’outil d’éducation.

En pratique, il suffit de s’adonner à l’écriture comme avec un stylo normal, et le Lernsift se mettra à vibrer lorsqu’il aura détecté une faute quelconque. Le projet a été initié par des parents, consternés devant les nombreuses fautes que faisait leur enfant lors de la rédaction de devoirs ou de lettres diverses.

Le Lernstift est propulsé par Linux et propose deux modes : calligraphie et orthographie, une vibration étant produite lorsqu’une faute de grammaire est détectée, deux vibrations rapides lors d’une faute d’orthographe.

Pour opérer, le stylo est équipé de divers capteurs de pression et de mouvements, d’un module Wi-Fi permettant de transférer les notes au PC, d’une batterie et d’un logiciel spécifique.

Le Lernstift est équipé d’une pointe de stylo à bille rechargeable, mais pourra également être utilisé pour écrire dans l’air. Disponible en précommandes, il ne devrait pas être livré avant le mois d’aout 2013, rien n’a été indiqué quant à une compatibilité avec d’autres langues que l’anglais pour l’instant.

[via Dvice]  Mathieu, generation-nt.com

Retour au portail RevueNews

La Vie au quotidien
Pourquoi pas !
Catégories
Archives